Accueil > Actualités > Général > Douala renoue avec la signalisation routière : L’opération entre en vigueur dès le 1er juin 21012

Général

Douala renoue avec la signalisation routière : L’opération entre en vigueur dès le 1er juin 21012

Par Dipita Tongo - 28/05/2012

L’initiative vise essentiellement la lutte contre le désordre urbain, depuis plusieurs années les usagers de la capitale économique du Cameroun ont adopté des mauvaises manières du fait en partie de l’absence de signalisation routière. Dans le centre-ville Akwa, mais aussi dans les quartiers résidentiels et administratifs Bonapriso et Bonanjo, tout comme à Deïdo et partout ailleurs la chaussée et les trottoirs sont anarchiquement utilisés. Commerçants de tout genre, véhicules, piétons et autres n’ont plus consciences des limites des uns et des autres sur les routes. Il n’est pas rare de voir des véhicules se garer sur des trottoirs comme c’est le cas un peu partout à Akwa, ou même des commerçants installés à ces endroits-là, et du coup se sont les piétons qui occupent la chaussée. Des attitudes que la Communauté urbaine de Douala veut changer. Depuis quelques semaines les espaces circulants sont matérialisés, dans le centre-ville et ses environs, panneaux, tracés et signalisations diverses ont refait surface, la chaussée a retrouvé ses différents compartiments entre autres les passages cloutés et les aires de stationnement.


Les inciviques seront réprimés
Pour l’idylle de la ville à partir du mois de juin le respect de cette signalisation sera à nouveau obligatoire, il s’agira en gros pour les usagers d’observer les sens uniques de certaines routes, de respecter la matérialisation faites et les parkings. Mais parce que tous les travaux de réhabilitation de la voirie ne sont pas encore achevés, cette opération se fera à petits trots « progressivement les usagers seront informés sur les routes concernées à partir du début juin, comme il y a encore des travaux à Akwa ce ne sont pas tous les sens interdits qui seront interdits » explique Fritz Ntonè Ntonè le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala. Pour le 1er magistrat de Douala, certains parkings seront nécessairement payants, par contre on ignore encore le déploiement répressif prévu pour mettre tout le monde au pas au regard de l’incivisme généralisé, Fritz Ntonè Ntonè « des dispositions sont prises route par route, à partir de telle date c’est telle ou telle autre route, le suivi strict sera assuré mais comme je vous l’ai dit en raison de certains travaux on le fera progressivement ». Si certaines nouvelles signalisations entre en vigueur dès le 1er juin 2012, on peut néanmoins retenir que la phase répressive quant à elle suivra 4 jours après, c’est à partir de ce moment que les usagers inciviques découvriront à quoi ils devront s’en tenir.


0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaire | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Connecter vous :
pseudo
e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire :
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation