Accueil > Carrières > Management > ITIE: Le Cameroun se veut conforme

Management

ITIE: Le Cameroun se veut conforme

Par Mathurin Petsoko - 21/06/2012

Sept ans déjà que le Cameroun a adhéré à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). En septembre 2007, il est accepté comme « pays candidat » et compte à présent accéder au statut de « pays conforme » avant le 13 août 2013. Après deux tentatives infructueuses d’accès au statut de « pays conforme », les autorités camerounaises entendent désormais mettre les bouchées doubles pour l’atteinte de cette autre sorte de « point d’achèvement ». c’est dans cette optique qu’a eu lieu un atelier de sensibilisation des parlementaires camerounais sur les enjeux de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), organisé par le ministre des finances, Alamine Ousmane Mey, président du comité ITIE Cameroun, et présidé par le président de l’Assemblée Nationale du Cameroun Cavaye Yeguié Djibril. Il avait pour objectif de sensibiliser les députés sur les enjeux de l’ITIE pour le Cameroun afin qu’ils accompagnent le gouvernement dans la mise en œuvre de cette initiative.


    Le Cameroun veut devenir "pays conforme" à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives
    © investiraucameroun.com

Pour le président du comité ITIE Cameroun, l’Assemblée Nationale occupe une place de choix dans le cadre du processus ITIE, en tant qu’acteur incontournable de la chaîne de contrôle de l’action gouvernementale. Le ministre des finances justifie aussi la tenue de cet atelier avec les députés par le fait que «la représentation nationale constitue une cible de choix vers laquelle le comité chargé du suivi de la mise en œuvre de l’ITIE doit communiquer, pour la mise à disposition auprès des populations des informations fiables et facilement accessibles, une des garanties nécessaires à la bonne mise en œuvre de l’ITIE ». Cet atelier intervient après deux tentatives infructueuses pour l’atteinte par le Cameroun de la conformité. D’où la détermination affichée par le président du Comité ITIE et ses collaborateurs, de redoubler d’efforts pour la mise en œuvre au Cameroun. Aussi, le comité a adopté le 11 mai 2012 un plan d’action triennal 2012-2014 devant permettre au Cameroun d’accéder au statut de « pays conforme » avant la date butoir du 13 août 2013.

Ce plan d’action met l’accent sur « l’amélioration de la prochaine conciliation qui couvrira les exercices 2009 et 2010; le renforcement des capacités des membres du comité; le renforcement de la sensibilisation et de la communication ». Le président du comité ITIE Cameroun ajoute qu’il est important que « les fruits de l’exploitation des ressources minières puissent bénéficier aux populations, qu’elles soient riveraines ou au niveau national, par une utilisation conforme et transparente des ressources qui sont affectées au budget national ».



0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaire | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Connecter vous :
pseudo
e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire :
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation