Accueil > Bourse > DSX Actualité > Cameroun: Au cœur de la bourse de Douala

DSX Actualité

Cameroun: Au cœur de la bourse de Douala

Par Dipita Tongo - 26/11/2010
    La DSX a vu le jour en 2003
    © Camereco.com

La création de la DSX
Affichant fière allure à l’angle de l’immeuble SOCAR, sur le boulevard de la Liberté au centre ville à Akwa, la DSX voit le jour en 2003. C’est le 23 Avril 2003 que le Premier ministre de l`époque, Peter Mafany Musonge inaugure la Douala Stock Exchange. Un acte qui matérialise la volonté du Président de la République Paul Biya manifestée en Octobre 1997 au cours d’une visite dans la capitale économique ‘‘nous voulons faire de notre capitale économique un pôle d`attraction des capitaux et des expertises d`origines variées, afin de donner une impulsion nouvelle et décisive à notre économie, par la création de la bourse de Douala, qui sera le reflet du dynamisme camerounais" avait-il alors déclaré. Deux ans plus tard on assiste à la promulgation le 22 décembre 1999 de la loi relative à la création et à l`organisation d`un marché financier au Cameroun. Selon la décision de création, la ‘‘Douala Stock Exchange’’ est le concessionnaire exclusif, exploitant du service public de la bourse des valeurs mobilières sur le territoire de la République du Cameroun avec fonctions principales de créer, organiser et animer le marché boursier, elle veille au fonctionnement régulier des négociations sur le marché, administre la négociation des Effets Publics Négociables (OTZ), fixe les règles régissant l’accès au marché, l’admission à la cotation, l’organisation des transactions et des marchés, la suspension des négociations d’une ou de plusieurs valeurs, l’enregistrement et la publicité des négociations, la livraison des titres et le règlement des fonds, la conservation des valeurs, la facturation et la collecte des commissions.


L’organisation de la DSX
Douala Stock Exchange est une société anonyme au capital de 1,8 milliard de FCFA. L`Etat est l`actionnaire majoritaire de la DSX avec 23% du capital réparti comme suit : Société nationale des investissements, 8% ; Caisse nationale de prévoyance sociale, 5% ; Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures, 5% ; Crédit foncier 5% ; le reste des 63,7% du capital est détenu par dix banques et des sociétés financières. Ces banques, établissements financiers et assurances sont à capitaux camerounais et étrangers. Et enfin 13% par des compagnies d`assurances. En 2004 l`Etat opère une nouvelle capitalisation après une première de 1,2 milliard F.cfa apportée au lancement. Dans la foulée Pierre Ekoulé Mouangue le nouveau Directeur général est nommé en juillet 2005 et remplace le tout premier Directeur général, Mathurin Epée. La mission du nouveau promu est de faire démarrer la bourse. La DSX est repartie sur deux sites géographiques distincts : le bâtiment des cotations, localisé à l’immeuble SOCAR sur le boulevard de la Liberté au centre ville à Akwa. C’est également à cet endroit que se trouve le dépositaire qui est le principal destinataire des traitements du marché générés par la Douala Stock Exchange. Par contre la Banque de Règlement retenue est la Société Générale de Banques au Cameroun (SGBC) ; son rôle consiste essentiellement à assurer le règlement espèce suite aux opérations sur le marché.

Le fonctionnement de la DSX
A ce jour on compte trois entreprises cotées à la DSX : la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC), la Société africaine forestière et agricole du Cameroun (SAFACAM) et la Société camerounaise des palmeraies (SOCAPALM). Parmi les autres opérations réalisées, on peut noter la levée de fonds simultanément opérée par la Société Financière Internationale –filiale de la Banque Mondiale- à Douala et à Libreville. Au regard du fort potentiel des ressources camerounaises, les financiers se disent insatisfaits. Pourtant il y a quatre ans que la première entreprise est entrée en bourse, à travers l`admission à la cote de la Douala Stock Exchange des titres de la Société des eaux minérales du Cameroun (Semc), l’Etat a ainsi introduit la part qu’il détenait dans le capital de cette société soit 20%. Avant cette cotation, il y avait eu l’emprunt obligataire émis par la Communauté urbaine de Douala qui avait permis de mobiliser 8 milliards FCFA auprès des prestataires de service d`investissement (Psi). Malheureusement plusieurs dysfonctionnements ont conduit à une invalidation par la commission des marchés financiers. Depuis son ouverture, la Douala Stock Exchange applique le principe du marché au comptant, centralisé et dirigé par les ordres. Pour l’instant une séance de cotation est prévue par semaine, le mercredi ; en fonctionnement normal la structure espère pouvoir atteindre un rythme de trois séances de cotation par semaine, les lundis, mercredi et vendredi. La cotation des valeurs se fait au " fixing ". La bourse camerounaise dispose de trois compartiments pour les actions, les obligations et le Hors Cote.

La DSX est loin d’avoir atteint sa vitesse de croisière. Pour la rendre plus compétitive, la loi camerounaise des finances accorde des avantages fiscaux aux entreprises cotées en bourse pendant plusieurs années. Bien plus, avec l’emprunt obligataire que lance le gouvernement les pouvoirs publics laissent apparaitre leur optimisme : ‘‘cette opération va mettre la bourse de douala au cœur de l’économie de la sous région’’ déclare Essimi Menye, le ministre camerounais des finances. Un positionnement qui démarque la place de Douala de celle de Libreville car les entreprises ne se bousculent pas aux portes de la BVMAC ; dans le même ordre d’idée l’emprunt lancé par l’Etat Gabonais n’a été réalisé qu’a hauteur de 85%



2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaire | Poster un commentaire

suggestion

Par pergaud

02/05/2014 20:07

un marché financier est entourer de plusieurs acteur: sociétés de bourse, OPCV, SICAV, FCP, PSI... Ce sont ces personnes qui font la force d'une bourse de valeur. ils prospectent les investisseurs à venir investir en bourse. Donc, la première de chose est de favoriser l'implantation de ces acteurs.
deuxièmement expliquer et sensibiliser les entreprise sur l'importance d'une bourse de valeur mobilière.
la bourse de valeur est la porte de sortie lorsqu'on veut booster l'économie d'un pays.

suggestion

Par pergaud Essam

02/05/2014 20:11

Un marché financier est entouré de plusieurs acteurs: sociétés de bourse, OPCV, SICAV, FCP, PSI... Ce sont ces personnes qui font la force d'une bourse de valeur. ils prospectent les investisseurs à venir investir en bourse. Donc, la première de chose est de favoriser l'implantation de ces acteurs.
deuxièmement expliquer et sensibiliser les entreprise sur l'importance d'une bourse de valeur mobilière.
la bourse de valeur est la porte de sortie lorsqu'on veut booster l'économie d'un pays

POSTER UN COMMENTAIRE

Connecter vous :
pseudo
e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire :
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation