En ce Moment :

Auteur: Ludovic AMARA jeudi, 7 mars 2019

Cameroun : 3 milliards FCFA pour des centres de données de la Sécurité sociale

L’accord de partenariat a été signé entre la Caisse nationale de prévoyance sociale du Cameroun et le géant chinois des technologiques numériques Huawei.

Huawei va construire trois centres de gestion des données pour le compte de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), la sécu du Cameroun. C’est le contenu d’un contrat de partenariat signé en marge du Salon du mobile, qui s’est tenu du 25 au 28 février à Barcelone (Espagne), entre la CNPS et le chinois Huawei.

L’objectif de l’accord est de lancer un programme de modernisation et de mise à niveau des systèmes d’information de l’entreprise publique. « Nous avons un programme en deux étapes. Pour la première qui est terminée, nous avons construit ce qu’on appelle le Disaster Recovery Centre à Yaoundé, qui nous permet de manager en temps réel le système que nous gérons en ce moment en cas d’incident, sans rupture. Dans un deuxième temps, nous venons de lancer la construction d’un mini-Data Center à Douala qui sera aussi une forme de réplication du système actuel. Donc, nous aurons au total trois du réseau de la CNPS disséminé dans une trentaine de villes au Cameroun », a expliqué le directeur général de la CNPS, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, cité par le journal Quotidien de l’Economie.

Les centres de gestion des données de la CNPS vont permettre de poursuivre l’amélioration du service. Comme l’explique le Dg : « nous sommes la seule caisse de sécurité sociale en Afrique francophone qui peut payer une prestation en temps réel ». En clair, il sera possible de pour un bénéficiaire de toucher ses droits par Mobile Money, un fois son dossier déposé.

Pour le vice-président de Huawei, Ken Hu, « alors qu’une grande partie du secteur des télécommunications est axée sur les technologies de nouvelle génération telles que la 5G et l’intelligence artificielle, nous ne pouvons pas oublier qu’il y a encore de nombreuses personnes exclues du monde numérique ». Et pour cause, plus de « 3,8 milliards de personnes sont hors ligne et un milliard d’autres sans couverture haut débit mobile ».

 

  New York Rangers Womens Jersey

Ludovic AMARA

A lire aussi



Commentaire



SHARE

Camereco.com