En ce Moment :

Auteur: Cyrille NONO lundi, 4 février 2019

Lancement de la commande publique 2019 dans le département de la Menoua, au Cameroun

C’est la représentante du préfet du département qui a eu la lourde charge de dérouler le programme des différentes actions à mener sur le territoire dont elle a la charge pour cette année en cours.

La salle des fêtes de la mairie de Dshang a servi de cadre le 24 janvier dernier pour accueillir de nombreuses personnalités de la région. Il y avait parmi ce beau monde des receveurs municipaux, des présidents des commissions de passation des marchés publics, des sous-préfets, des maires, des sectoriels, des parlementaires, etc. La mauvaise performance de la commune de Santchou en 2018 a eu un impact négatif quant au pourcentage global de réalisation des différents projets qui, malheureusement devront se prolonger en 2019. En effet le taux d’exécution physique des 93 projets du budget d’investissement public dans l’ensemble est de 49,83%. Suzanne Bitanga Bebga 1er adjointe préfectorale qui présidait la cérémonie de lancement dans la région de l’exercice 2019 en ce qui concerne l’exécution du budget d’’investissement public (BIP), a tenu à signaler que la contreperformance de la commune de Santchou est le résultat d’un mauvais suivi des projets par les différents maitres d’ouvrages.

Ceci a eu des répercussions négatives sur le taux d’exécution globale du département. Aucun des acteurs impliqués dans la longue chaine de suivi des projets n’a joué son rôle mais aussi la nature y a participé notamment avec la pluviométrie abondante dans la région. Des exposés thématiques ont été présentés par 5 sectoriels pour permettre à l’assistance de revisiter la circulaire du budget 2019 en abordant les axes de cadre d’exécution des dépenses, le cadre général de pilotage du budget-programme et enfin l’émission et le recouvrement des recettes.

La nouveauté est que désormais les préfets et les gouverneurs seront les maitres d’ouvrage délégués (MOD), les comptables-matières sont des membres de droit des commissions de réception ; la modification du taux d’enregistrement des contrats en lien avec les commandes publiques. Les maitres d’ouvrages (MO) et MOD sont assistes d’une structure de gestion administrative des projets, ils ont également la charge de fixer le montant des indemnités des membres des commissions de réception.

La suite c’est sur le terrain car il a été recommandé à chacun de mettre à profit les conseils et les résolutions qui ont émanées de ces échanges pour qu’en 2020, le bilan, en ce qui concerne cette année 2019 soit satisfaisant. Dwayne Allen Womens Jersey

Cyrille NONO

A lire aussi



Commentaire



SHARE

Camereco.com